Freedom of Madness
Bienvenue sur Freedom of Madness !

Ici, viens parler avec les autres membres du forum. Tu peux te défouler et débattre sur tous les sujets que tu souhaites ! Pense tout de même à lire et respecter les règles.

Nous te souhaitons un bon séjour parmi nous !

A Silent Voice (ou Koe no Katachi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A Silent Voice (ou Koe no Katachi)

Message  Narancia le Sam 1 Aoû - 19:39

A Silent Voice (Ou Koe no Katachi) est un manga publié dans le Weekly Shonen Magazine entre Août 2013 et Novembre 2014. Il a été compilé en 7 tomes par Kodansha. Ki-oon publie les tomes chez nous depuis Janvier 2015, actuellement nous en sommes au 4ème tome : le 5ème sort le 8 Août.
C'est le 1er manga de Yoshitoki Ōima, une jeune mangaka de 26 ans, elle a rencontré un énorme succès avec, et continue encore de faire parler d'elle en France !

Synopsis : Tout commence lorsque Shouko Nishimiya intègre en cours d'année la classe de primaire de Shouya Ishida. La jeune Shouko est une sourde-muette et Shouya est un jeune garçon turbulent qui n'en fait qu'à sa tête et qui ne cause que des problèmes. Ce sont deux personnes différentes et Shouya ne semble pas comprendre qui est réellement Shouko. De ce fait, il commencera à la brutaliser, ne sachant pas comment s'y prendre avec elle. La classe suivra le mouvement au fur et à mesure, mais plus discrètement, sans que leur professeur principal ne fasse d'efforts pour les rappeler à l'ordre.



Seulement un jour, le garçon dépasse les limites et le directeur demande à savoir qui a cassé les appareils auditifs de Shouko. C'est ainsi que Shouya réalisera qu'il se retrouve tout seul car tout le monde lui tourne le dos, feignant d'avoir été manipulés par ce dernier. Shouko est transférée dans une nouvelle école et Shouya se rend compte que chaque jour, malgré tout, elle souhaitait seulement être son amie.

Les années passent : Shouya est désormais un lycéen de dernière année. Rempli de remords, il ne peut penser à autre chose qu'à se repentir de ses actes envers Shouko. Il a même décidé d'apprendre le langage des signes pour qu'elle puisse comprendre ce qu'il a à lui dire. Avant de mettre fin à ses jours, il apprend où se trouve Shouko et décide de la rencontrer afin d’alléger son cœur mais il ne se doutait pas que ces retrouvailles allaient changer son destin..


Cet oeuvre traite du sujet de l'Ijime, un mot japonais qui définit l'harcèlement, l'intimidation et la persécution d'une personne exclu d'un groupe car jugée comme différente et donc, prise pour cible. Ce cas d'ijime est très présent au Japon, et particulièrement dans le milieu scolaire. Appartenir à un groupe au Japon est très important, comparé à la France où nous préférons l'individualisme, et ça ramène donc forcément au rejet de la différence.

A Silent Voice nous montre donc l'horreur que peut être ce genre d'harcèlement moraux et physiques sur la victime ainsi que les conséquences sur le long terme (Séquestration, renfermement sur elle même, voir même jusqu'à pousser au suicide), et tout cela d'une manière très réaliste, tellement réaliste que les scènes les plus marquantes sont parfois noires, très noires.

Shouko subit des harcèlements moraux et physiques à cause de son handicap, mais aussi l'hypocrisie et l'indifférence des adultes, qui ne font que simplement l'ignorer. C'est un personnage très attendrissant, on partage et ressent sa douleur au quotidien. Elle s'efforce à sourire et fait beaucoup d'effort pour s'adapter aux autres. Elle encaisse et ne réplique jamais, c'est un personnage très fort émotionnellement.

Shouya subira à son tour ce genre d'harcèlement à cause de ses erreurs passés durant le reste de sa scolarité, il se mettra donc en quête de rédemption et de pardon, en rencontrant Shouko après tant d'années. C'est une histoire remplie d'émotions, de réalisme et, malheureusement, de réalité. Au début, on lui en veut pour avoir persécuté Shouko, puis on ressent de la pitié suite à l'harcèlement auquel il fera face. Et enfin, de la sympathie, quand il réalisera ses erreurs et fera tout pour se faire pardonner. C'est aussi un personnage fort, on apprécie de le voir évoluer et faire tout ce qu'il peut pour Shouko..

Conclusion : Je vous recommande fortement de lire "A Silent Voice", un manga qui traite de sujets graves et qui allie tranche de vie, psychologie, drame et une légère pointe de romance. Bordel j'adore ce truc, allez lire ça ! Ca fait que 7 tomes en plus ! Et c'est bien.

Bonus - Les bandes annonces de Ki-oon :

Narancia
Nouveau
Nouveau

Masculin
Messages : 5
Date d'inscription : 01/08/2015
Age : 15

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Silent Voice (ou Koe no Katachi)

Message  Cheshire Cat le Ven 7 Aoû - 16:04

Jolie description ! Il a l'air vraiment intéressant :O
Je connais un manga très bien qui parle lui aussi du handicap et de malentendants, il s'agit de "l'Orchestre des Doigts", c'est très émouvant, c'est aussi un manga historique et même biographique si j'ai bien compris.

Cheshire Cat
Admin perfectionniste
Admin perfectionniste

Féminin
Messages : 107
Date d'inscription : 28/02/2015
Age : 18
Localisation : Au pays des merveilles

http://freedomofmadness.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum